18 octobre 2017

À la limite rien

à la limite rien
le temps s'étire à la limite
il n'y a pas de vide le temps
s'arrête le noir s'étend là où tombe
le rythme l'autre nom du coeur

Michaël Trahan, Noeud coulant, Le Quartanier,  p.23

Rien dans la tête rien

des sanglots
une lueur
crue
voir le chien n'avoir
rien dans la tête rien
qu'une vieille peine de loin venue
sentir au fond coulant d'un puits
le seul rire possible

Michaël Trahan, Noeud coulant, Le Quartanier,  p.22

Au milieu de rien

mais on s'en ira
on nous oubliera
ainsi soit-il
et tu seras
la suite de ma vie
ainsi soit-il
on partira
au milieu de rien
ainsi soit-il

Indochine, «Mao Boy!», album: Paradize, 2002

15 octobre 2017

Tell nothing except who to idolize

While some on principles baptized
To strict party platform ties
Social clubs in drag disguise
Outsiders they can freely criticize
Tell nothing except who to idolize
And then say God bless him


Bob Dylan, «It's Alright, Ma (I'm Only Bleeding)»

Nothing more than something they invest in

For them that must obey authority
That they do not respect in any degree
Who despise their jobs, their destinies
Speak jealously of them that are free
Cultivate their flowers to be
Nothing more than something they invest in


Bob Dylan, «It's Alright, Ma (I'm Only Bleeding)»

I got nothing, Ma, to live up to

Although the masters make the rules
For the wise men and the fools
I got nothing, Ma, to live up to


Bob Dylan, «It's Alright, Ma (I'm Only Bleeding)»
 

08 septembre 2017

Non, je ne regrette rien (reprise)

Reprise de «Non, je ne regrette rien» d'Edith Piaf en version reggae par Danakil:


https://www.youtube.com/watch?v=-vpfrdFCaxA

06 septembre 2017

Cuz you've got nothing to say

So, you're feeling unimportant,
'Cuz you've got nothing to say.
And your life is just a ramble
No one understands you anyway


Bad Religion, «Slumber», Stranger Than Fiction, 1994

30 août 2017

Tu peux rien faire contre les forces d'la nature

Tu peux rien faire contre les forces d'la nature.
Tes ch'veux poussent, ta gorge tousse quand la drogue est trop dure.
Arrête, arrête, de crier comme ça.


Avec pas d'casque, «En attendant qu'ça paye», Album: Trois chaudières de sang, 2006

Plus rien ne se berce

Y'a la fatigue qui brûle
Plus rien ne se berce
Rien qu'une chaise qui craque
Pis le souvenir d'une promenade au parc
Mais asteure les fleurs sentent le sang
Pis l'amour me vexe autant qu'le temps

Bernard Adamus, «Le scotch goûte le vent», No.2, 2012