06 juin 2017

Alone you stand with nobody near

You lose yourself, you reappear
You suddenly find you got nothing to fear
Alone you stand with nobody near


Bob Dylan, «It's Alright, Ma (I'm Only Bleeding)»

he's really nothing

He will speak these words of wisdom
Like a sage, a man of vision
Though he knows he's really nothing
But the brief elaboration of a tube



Leonard Cohen, «Going Home» (album: Old Ideas, 2012)

Et rien n'arrête

Les flamants roses
volent dans le ciel encore
Et rien n'arrête
l'arrivée de l'aurore


Jean Leloup, «Les flamants roses»

living for nothing

You’re living for nothing now
I hope you’re keeping some kind of record.



Leonard Cohen, «Famous Blue Raincoat»

10 février 2017

An average of nothingness

Time, time is a ship on a merciless sea
Drifting toward an average of nothingness


A Tribe Called Quest, «Excursions», Album: The Low End Theory

27 janvier 2017

Rien n'est mesquin

Rien n'est mesquin,
car la chanson chante en chaque brin de chose

- Joan Salvat-Papasseit

Cité dans: Lluis Permanyer, Clavé: Sculpteur, Paris, Éditions Cercle d'art, 1989, p.19

22 janvier 2017

En tout les cas je ne veux rien faire

Je refuse de travailler
Je préfère l'amour en mer
C'est une question de tempo
Marie-Galante, Acapulco
En tout les cas je ne veux rien faire


Sexy Sushi, «Je refuse de travailler», album: Vous n’allez pas repartir les mains vides?, 2013

21 janvier 2017

Rien.

«Qu'une cabine téléphonique qui dessèche à l'arrière. J'entre. Je décroche l'appareil en mettant de la monnaie dans la fente. Pas de tonalité. Rien. Je sors et le terrain me semble de plus en plus vague sous l'assaut des rayons du soleil.»

Christian Guay-Poliquin, Le fil des kilomètres, La peuplade, 2013, p.70

18 janvier 2017

rien n'a été écrit

comme le titre l'indique
rien n'a été écrit ici
depuis très longtemps
j'avais perdu
mon mot de passe

la vie ouais la vie
continue
malgré tout


13 novembre 2015

rien n'est venu

J’ai couru la ville du sud au nord
Il y a ceux que j’aime et ceux que j’adore
Ils attendaient tout et rien n’est venu
La pluie, le vent, la neige a fondu
Ne partez jamais sans lui dire je t’aime
Ne fuyez jamais devant les problèmes


 Jean Leloup, «Recommencer», Mille excuses milady, 2009